Mémorisation Rime Avec Isolation…

Notre mémoire peut être plus ou moins performante en fonction de notre alimentation ou d’éventuels troubles psychologiques. Mais toute personne est capable de décupler consciemment ses capacités de mémorisation en focalisant ses 5 sens et son imagination sur ce qu’il doit mémoriser.

Avant de traiter des problèmes de mémoire, il est nécessaire de savoir à quel trouble de mémoire on a affaire. Par exemple, une personne qui a plus de 40 ans et qui présente quelques troubles de la mémoire doit obligatoirement s’assurer, auprès d’un neurologue, qu’elle n’est pas la victime de problèmes plus profonds et plus graves.

Les problèmes de mémoire ne sont pas traités de la même manière chez un adulte et chez un enfant. De nouveau, la source du trouble de la mémoire influera sur la manière de traiter ce trouble.

Pour un enfant, ce sont souvent le manque de sommeil et une mauvaise alimentation qui provoque des problèmes de mémoire. De même, lorsqu’un enfant vit des difficultés psychologiques liées à son entourage, le divorce de ces parents par exemple, il y a fort à parier qu’il aura des difficultés scolaires et de graves troubles de la mémoire.

Un thérapeute tentera donc de trouver la source du trouble avant de proposer une solution pour remédier au problème.

Concentrez-vous pour mieux mémoriser

Concentrez-vous pour mieux mémoriser

Avez-vous une bonne mémoire ?

Récapitulons :

Si un enfant a une mémoire défaillante, vérifiez qu’il se repose assez longtemps chaque nuit, que son alimentation lui apporte suffisamment de vitamines et qu’il n’a aucune autre carence alimentaire.

Par ailleurs, vérifiez qu’il soit dans un environnement familial et scolaire sain, c’est-à-dire sans conflits de toutes sortes (par exemple entre camarades à l’école) qu’il serait incapable de gérer.

Les scientifiques n’arrivent que difficilement à expliquer biologiquement le processus neuronal de la mémoire. Il semblerait que ce soit un processus en trois phases, la mémoire sensorielle, la mémoire courte et la mémoire longue.

La première, la mémoire sensorielle, permet de stocker l’information sous une forme visuelle. La seconde, la mémoire courte emmagasine des informations sous forme verbale. La mémoire longue, quant à elle, fonctionne sur une perception intuitive des choses.

En laissant les explications complexes aux scientifiques, on peut quand même dire qu’il nous est à tous indispensable d’avoir une mémoire, qui nous permet d’avoir des automatismes et d’exprimer notre vécu.

Les barrières qui empêchent à notre mémoire de fonctionner sont d’ordre psychologique et sont le résultat d’évènements extérieurs ou d’une santé défaillante.

Quand on a découvert ce qui perturbe notre mémoire, reste à ré-entrainer la mémoire en sollicitant tous les 5 sens.

Se concentrer en s’isolant

Un bon exercice est tout simplement de se concentrer. Bloquez tout ce qui vous empêche de vous concentrer, réfugiez-vous dans un « cocon » à l’abri des nuisances sonores et débarrassez-vous des pensées parasites. Vous aurez alors une meilleure capacité de mémorisation. Vous pourriez aussi atteindre un meilleur état de concentration par la méditation ou la relaxation. Lorsque l’imagination entre en jeu, la mémoire peut s’appuyer sur elle pour décupler ses capacités.

Avez-vous une bonne mémoire ?

Ecrivez votre commentaire :

All fields with “*” are required

CommentLuv badge

Ecrivez votre commentaire :

All fields with “*” are required

fr_FRFrench
fr_FRFrench